Une Délégation Tchadienne a participé au Congres Global de l’entrepreneuriat 2019 à  Manama, Bahreïn, 15-18 Avril 2019

En date du 15-18 Avril 2019,il s’était tenu à Bahreïn un Congres Global de l’entrepreneuriat,  un congrès qui a vu la participation des milliers d’entrepreneurs, d’investisseurs, de chercheurs, de décideurs politiques et d’autres champions de startups,  de plus de 170 pays pour réfléchir sur de nouvelles stratégies pour aider les fondateurs à lancer et à développer de nouvelles entreprises.

Le GEC est une conférence ouverte de quatre jours au cours de laquelle se trouve un mélange de sessions plénières à grande échelle pour des milliers de délégués et des sessions parallèles plus intimes et approfondies menées par des organisations mondiales de premier plan disponibles à aider les entrepreneurs à démarrer et à développer de nouvelles entreprises.

Au cours de la semaine du GEC, les délégués établissent des liens, acquièrent des idées, apprennent de nouvelles recherches et se préparent à renouveler leurs programmes, leurs idées de politiques ou leurs compétences de fondateur d’entreprise.

Depuis 2017, le Tchad prend part active au congrès et célèbre la Semaine mondial de l’Entrepreneuriat chaque année.

En 2019, la délégation Tchadienne  était constituée de 4 personnes à savoir,

  • Judicaël Elidje, Représentant Adjoint des Fonds des Nations Unies pour la Population au Tchad,
  • Andréas Koumato, Co Fondateur de Mossosouk.com,
  • Mornondé Marie Ange Ngardoum, jeune entrepreneure et,
  • Routouang Mohamed Ndonga Christian, Directeur Exécutif du Global Entrepreneurship Network Chad.

Tous ont assisté aux sessions plénières, mais se sont repartis pour les ateliers par rapport à l’intérêt que cela porte pour l’écosystème entrepreneurial tchadien et à leurs structures.

  1. Points saillants ministériels des entreprises en démarrage Discussions de 32 économies différentes, explorant les défis de la politique de l’entrepreneuriat, exemples de réussite

Au cours du Congrès mondial de l’entrepreneuriat de 2019, la Banque mondiale et le réseau mondial de l’entrepreneuriat ont réuni plus de 182 parties prenantes à la conférence ministérielle «Startup Nations» ; un rassemblement de haut niveau d’autorités chargées de soutenir les nouvelles et jeunes entreprises.

La Conférence ministérielle de 2019 est la cinquième édition de la discussion. Elle a rassemblé des délégations officielles de 32 économies différentes, dirigées par des hauts fonctionnaires, des ministres et des directeurs d’agences gouvernementales. La Banque mondiale, l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), la Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement (CNUCED), Nesta, Startup Genome et les dirigeants de la Fondation Kauffman ont également participé à l’événement en tant que partenaires du Savoir.

La conférence ministérielle a inclus une discussion sur les leçons tirées par différents gouvernements en termes de défis de mise en œuvre de politique, d’idées, de stratégies originales, en se concentrant sur les dernières approches pour faire face aux défis réglementaires, de données à partir de nouvelles analyses d’expériences en soutien à l’entrepreneuriat, aux entrepreneurs des sciences de la vie et ceux œuvrant dans la promotion de l’entrepreneuriat féminin.

L’ordre du jour a été préparé avec les contributions du Comité directeur des Startup Nations formé de six gouvernements nationaux (Argentine, Bahreïn, Inde, Arabie Saoudite, Afrique du Sud, Thaïlande) et de la Commission européenne.

Bien que les autorités aient mis en évidence des éléments probants sur ce qui fonctionne, elles se sont tout aussi concentrées sur un échange franc sur ce qui ne fonctionnait pas avec les leviers politiques mis en œuvre précédemment dans le monde entier. La réunion ministérielle est conçue pour que les hauts fonctionnaires puissent avoir des discussions franches autour d’initiatives ratées en vue de renforcer la confiance et, grâce au partage d’expériences, aider les gouvernements à éviter les mêmes obstacles.

  1. Judicaël Elidjé a participé à la rencontre ministérielle pour le compte de la délégation Tchadienne.
  1. GBAN encourage les investissements transfrontaliers durant le GEC 2019

La réunion annuelle 2019 du GBAN à Manama, au Bahreïn, a rassemblé des business angels possédant une expertise en investissement transfrontalier, qui ont animé des ateliers interactifs en conjonction avec le Global Entrepreneurship Congress.

Lancé en 2015, GBAN est un réseau de plus de 80 réseaux d’investisseurs providentiels actifs dans plus de 60 pays sur cinq continents.

En tant que membres du Global Entrepreneurship Network, les membres du GBAN ont la possibilité d’interagir avec les entrepreneurs, les décideurs et les principales organisations de soutien à la création d’entreprise.

En plus des investissements transfrontaliers, les membres ont entendu des exposés d’experts sur les pratiques novatrices en matière de politique publique permettant d’accroître les investissements de départ, sur la manière dont les femmes investisseurs changent le monde des business angels et sur d’autres nouveaux domaines d’investissement, y compris dans le secteur spatial via GEN Space.

La réunion annuelle du GBAN 2019 a été une occasion unique pour les membres de partager et de se familiariser avec les dernières réalisations des réseaux de business angels, d’établir des relations internationales durables et de développer de nouveaux partenariats de collaboration.

 

  1. CONNEXION DES ÉCOSYSTÈMES AU-DELA DES FRONTIÈRES: COMPRÉHENSION + MODÉLISATION DE LA COLLABORATION DES ÉCOSYSTÈMES
  2. L’écosystème entrepreneurial mondial est constitué de milliers d’écosystèmes locaux organiques qui travaillent pour le compte de leurs innovateurs et de leurs communautés. Qu’il s’agisse de rechercher les programmes et les initiatives qui fonctionnent, de soutenir les fondateurs locaux tout en développant leurs entreprises ou de promouvoir leur région comme un lieu fertile pour attirer et fidéliser les startups et les investisseurs, les villes et les communautés du monde entier développent leur connectivité au-delà des frontières.Cette session interactive a mis en évidence une initiative modèle – gPass Asia – issue d’un ensemble d’écosystèmes connectés, destinée à inspirer une nouvelle réflexion collaborative sur les moyens permettant aux villes et aux communautés de se connecter et de mieux se servir.Cet atelier a été l’occasion pour les participants d’apporter leurs idées, leurs suggestions :Écouter les intervenants qui ont identifié des problèmes dans leurs écosystèmes qui pourraient être résolus par des partenariats avec des écosystèmes d’autres pays.

    Explorer les moyens de faire participer les décideurs politiques en facilitant les efforts visant à connecter les écosystèmes.

    Fournir une rétroaction à ceux qui dirigent le développement de nouvelles initiatives transfrontalières.

    Contribuer au développement d’un écosystème entrepreneurial mondial.

Le Directeur Exécutif du Global Entrepreneurship Network Chad, a présenté les opportunités de collaboration entre les differents écosystèmes et a mis l’accent sur la nécessité de coopérer avec l’écosystème Tchadien qui est en ébullition.

  1. Entrepreneurship World Cup

La Coupe du monde de l’esprit d’entreprise (CEE) a été lancée au début de 2019 en partenariat avec la Fondation Misk. À ce jour, plus de 60 pays font partie du CEE et environ 50 000 entrepreneurs du monde entier se sont inscrits pour participer au concours.

La Coupe du monde de l’entreprenariat est plus qu’une compétition de pitch. EWC est une expérience de développement entrepreneurial avec un programme d’accélération virtuelle via GEN Accelerates avec accès, à contenu de classe mondiale, un réseau mondial de 100 pays et des prix allant jusqu’à 5 millions de dollars US.

Lors du Global Entrepreneurship Congress 2019, qui s’est tenu à Manama (Bahreïn), les organisateurs nationaux finaux des CEE d’Inde, d’Égypte et des États-Unis ont présenté leurs stratégies sur la manière dont ils se connectent à l’écosystème national pour stimuler l’innovation grâce au CEE, tandis que des représentants de l’Argentine, de la Chine, La Colombie et l’Ouzbékistan ont discuté des différentes politiques publiques mises en œuvre dans leurs pays pour favoriser l’innovation et de l’importance de la mise en œuvre du CEE dans leurs pays.

Shiv Khemka, vice-président du groupe SUN et président exécutif de la Global Education and Leadership Foundation, hôte du CEE en Inde, a déclaré que la Coupe du monde de l’esprit d’entreprise constituait une formidable opportunité pour les gens de participer et d’apprendre ensemble, puis de saisir ces idées et innovations et de contribuer à l’amélioration. L’état de leurs propres mondes et de leurs propres communautés.

Le GEC a clôturé avec la Soirée de la Coupe du Monde de l’Entrepreneuriat, co-organisée par Tamkeen, au cours de laquelle des entrepreneurs talentueux de Bahreïn ont présenté en direct devant un public de plus de 170 pays. Les jeunes entreprises participantes étaient Ahmed Alsanadi, avec Evno; Albaraa Alkhan, avec Doctoric; Latifa Al-Khalifa, avec Clever Play; et Amal Alhiddi, avec Benyan.

La première place a été donnée à Al-Khalifa de Clever Play, le premier fournisseur de services d’enseignement spécialisé STEAM à Bahreïn, qui défend l’excellence de l’éducation précoce pour la génération STEAM. Elle a reçu 25 000 dollars des États-Unis et l’occasion d’aller directement à la finale du CEE de Bahreïn en juin organisée par Tamkeen. La deuxième place a été donnée à Doctoric, représentée par Alkhan; il aura accès au programme de mise à l’échelle de GEN Accelerates.

« Je considère le CEE comme un service d’assistance téléphonique complet, ainsi qu’un formidable pôle d’innovation et d’inspiration pour les entrepreneurs en herbe comme moi », a déclaré Al-Khalifa. «J’apporte ma vision de servir et en retour, je reçois un soutien et une direction à chaque étape. L’exécution de ces tâches m’invite à réévaluer mon propre plan directeur et à le mettre à niveau conformément aux normes les plus strictes. « 

EWC Venture Night a également présenté Jeff Hoffman, chef de file mondial des entreprises, entrepreneur en série et membre du conseil d’administration de GEN Global. Hoffman a servi de mentor et de source d’inspiration pour les entrepreneurs participant à la soirée de CEE.

Le panel de jurés était composé de: Nawaf Alkooheji, PDG de Tenmou, société des Business Angels de Bahreïn; Rebeca Hwang, associée directrice de Rivet Ventures; et Tomi Davies, président du African Business Angel Network.

Recommandations

La participation au congrès éclaire souvent les lanternes sur les opportunités à saisir et les programmes à mettre en œuvre dans les pays respectifs. C’est pourquoi, quelques recommandations sont faites pour permettre de mieux orienter les actions locales.

Ces recommandations sont entre autres :

Mobiliser le gouvernement Tchadien à participer au GEC 2020

Convaincre le Gouvernement Tchadien à participer au Sommet des Startups Nations 2019 qui se tiendra à Durban en Novembre 2019

Constituer une forte délégation pour participer du GEC+ Africa en Octobre 2019

Organiser Startup Nations Policy Hack afin de peaufiner la stratégie nationale de développement du secteur privé au Tchad et

Proposer une stratégie de mise en œuvre des recommandations. Cette activité permettra à GEN CHAD de proposer un contenu d’expertise.

Conduire une étude de l’écosystème (Ecosystem mapping and Gap Analysis) afin de proposer des programmes qui auront une valeur conséquente dans l’écosystème au Tchad.

Constituer un réseau de Business Angels Tchadiens et inviter les président d’African Business Angels Network et celui d’European Business Angels Network pour la formatiion des Business Angels locaux.

Conclusion:

Commencé par la réunion ministérielle de Startup Nations le lundi, le GEC s’est terminé par des sessions de la réunion annuelle de GEN le Jeudi, et a permis à 2 452 délégués internationaux de 171 pays de démontrer un engagement inébranlable à construire un écosystème d’entrepreneuriat mondial. Nous avons tous été inspirés et mis au défi par les 376 conférenciers qui ont participé à 148 séances portant sur les grands problèmes auxquels nous sommes tous confrontés en tant que constructeurs d’écosystèmes en première ligne.

À Manama, au-delà de la réunion ministérielle et GEN annuelle, nous avons également vu les rassemblements annuels de plusieurs initiatives mondiales de GEN, y compris le Global Business Angels Network, le Global Entrepreneurship Research Network et la Global Entrepreneurship Week Hosts. Le GEC a également attiré l’attention sur certains des programmes phares de GEN, notamment Entrepreneurship World Cup,  Startup Huddle, GEN Starters Club et Global Enterprise Registration.

La délégation Tchadienne revient plus que jamais motivée à relever les défis de construire un écosystème qui permet l’expression des talents Tchadiens.

La première mission sera de rendre officielle la mise en place de la représentation du GEN au Tchad et la célébration de la semaine mondiale de l’entrepreneuriat en Novembre 2019.

Add Your Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Your Name *

Your Mail *

Your Comment*